Café-Charbons

Café-Charbons 2016

« L’After »
Bien que nous nous soyons toujours méfié des reconstitutions historiques, ce n’est pourtant pas sans un malin plaisir que nous avons accepté, à la demande de Teddy Bencherif de reformer ce power trio qui a semble-t-il, bercé la jeunesse de quelques amateurs, aujourd’hui dans la force de l’âge, de la musique charnue des montagnes d’Auvergne.
Café-Charbons, ça commence en 1981.
Faire partie de l’histoire (ainsi va la vie) implique de respecter la chronologie, d’hier à aujourd’hui.
On entendra donc dans cet « After » musical concertant, une sélection de pièces de notre répertoire « d’antan », ainsi quelques solos relatifs à nos actualités respectives et sans doute aussi quelques nouveautés nées de ces fraternelles retrouvailles.

Café-Charbons c’était et c’est encore :

Dominique Paris à la Cabrette-loup et souffleries diverses et enfin aux battues de pieds à la régularité rythmique désormais légendaire.
Marc Anthony est toujours branché archet circulaire et drones sous et tous terrains. En un mot, il continue à jouer de la vielle à roue… en gentleman.
Jean-François Vrod (le petit jeune de l’équipe) reste indécis entre harmonie rurale et tempérament égal. Bref, il joue du violon à 4 cordes sincèrement.

Audio

  1. Ribeyrolle Café-Charbons 4:02
  2. Bourrée à soulier Café-Charbons 2:42
  3. Vicoise et Cros Café-Charbons 4:26
  4. La Belle et Mazurka Rigal Café-Charbons 3:50
  5. Borobondo 2:53