Stages

Vielle à roue

Ma démarche pédagogique

L’immersion, depuis plus d’une trentaine d’années, dans les traditions musicales populaires m’a appris, le goût de la liberté d’exécution dans un cadre défini, l’ornementation libre au service de la mélodie et du rythme, l’expression individuelle forte dans le respect de la forme. Voici comment je pense ma démarche pédagogique :

L’enseignement est personnalisé. J’essaie de me mettre à l’écoute du désir de musique de l’élève et lui donner des éléments musicaux, rythmiques, musculaires, corporels… pour les mettre au service d’une expression personnelle où le sensible passe avant la technique et la théorie. C’est un travail basé sur l’oralité, ce qui ne veut pas dire le rejet de l’écriture, on apprend en écoutant, dans un échange de paroles et de gestes. Les traditions populaires, ont mis longtemps, souvent plusieurs générations à peaufiner une relation très étroite entre geste et musique, il faut essayer de comprendre en quoi ce lien consiste. Le rapport à la danse est un axe de travail important et original ainsi qu’un cadre pédagogique fort. Développer l’oreille et sa propre aptitude à entendre en profondeur la musique.

Favoriser le vécu, le tâtonnement, l’expérience personnelle, le droit à l’erreur, le bricolage… Chercher la nécessité intérieure. Je pense que des actes alternatifs, voir libertaires, dans le domaine de l’enseignement musical, comme ailleurs, sont plus que jamais nécessaires et j’essaye pour ma part, tant que faire ce peut, d’œuvrer dans ce sens.

« Pour moi les pratiques de traditions orales, ça commence par la notion d’immédiateté ou d’invention en temps réel. Le terme d’invention étant un terme capital parce que invention et création ce n’est pas la même chose »

– Alain Savouret


Réglages

Approche des différentes solutions de réglage pour optimiser son instrument :

– état de la roue : rectification des déformations, surfaçage
– choix et appuis des cordes
– clavier : calage des touches et des sautereaux, accordage
– réglage/fabrication d’un chien

Ainsi que toutes réponses aux questions, plus particulières, de disfonctionnements rencontrés sur sa vielle.

Spécificité vielle électroacoustique :

Outre l’aspect réglages, proches d’une vielle acoustique, comment traiter le son en sortie de la vielle électroacoustique.
Quel type de matériel choisir, table de mixage, amplification, diffusion du son,
équalisation, utilisation d’effets, quelles sont les nouvelles possibilités sonores…


Danse

Noëlle Lucas : danse
Marc Anthony : musicien

Avec l’Atelier de la Danse Populaire, au début des années 80, j’ai mené un travail de musicien d’atelier pour la danse, sur le répertoire traditionnel français et les danses anciennes.
« Le but de l’ADP est d’offrir à des danseurs d’aujourd’hui le plaisir d’une pratique communautaire de la danse à travers des formes héritées du passé, sans jamais séparer la danse de la musique, en privilégiant la qualité du mouvement et en reliant cette pratique à une réflexion d’ordre historique, ethnologique et pédagogique ».
Cette expérience riche d’enseignement m’a donné le gout pour ce rapport très particulier entre musique et danse qui se partage de façon unique au sein d’un atelier ou d’un stage.
Nous proposons avec Noëlle Lucas, qui enseigne la danse depuis une trentaine d’années, de mener ce travail autour de répertoires variés.

Site de l’ADP Danse